Notre Industrie

Matériel promotionnel

Les coordonnées 45 ° nord et 63 ° ouest constituent le point central de la province de la Nouvelle-Écosse. Il ne s'agit pas de simples coordonnées. Il ne s'agit pas non plus d'un lieu banal sur une carte. Il s'agit du code de la Nouvelle-Écosse. Une province quelque peu en retrait, mais reliée au monde grâce à l'océan Atlantique. La qualité supérieure de nos poissons et de nos fruits de mer est tout simplement liée à leur lieu d'origine. Notre logo traduit donc le lien qui existe entre notre marque et la Nouvelle-Écosse, à la fois par sa géographie et son esprit.

Le nouveau logo de Nova Scotia Seafood rappelle le style marin et ses lignes pures. Dans un monde qui exige de plus en plus une meilleure traçabilité des produits, donner des informations claires sur l'origine des aliments relève d'une démarche commerciale judicieuse. Le logo de Nova Scotia Seafood a donc été conçu en gardant à l'esprit l'importance de la traçabilité. En effet, il permet à lui seul de révéler la situation géographique de la Nouvelle-Écosse et d'obtenir du contenu sur cette province.

Industrie du poisson et des fruits de mer en Nouvelle-Écosse

La Nouvelle-Écosse est le premier exportateur de poissons et de fruits de mer au Canada. La marque Nova Scotia Seafood fait la promotion de la province dans 75 marchés internationaux. Nous exportons nos poissons et nos fruits de mer avant tout aux États-Unis, en Chine et dans l'Union européenne. Au Canada, la Nouvelle-Écosse concentre 35 % des exportations de fruits de mer et trois quarts des exportations de coquilles Saint-Jacques. Pour en savoir plus, téléchargez notre fiche d'information sur l'industrie du poisson et des fruits de mer en Nouvelle-Écosse.

Comment faire cuire et consommer le homard

La Nouvelle-Écosse est le principal fournisseur de homards vivants au Canada. Notre homard est prisé pour sa coquille dure et la qualité de sa chair.

En Nouvelle-Écosse, le homard reste le produit d'exportation le plus précieux, puisque ses ventes annuelles se chiffrent à 953 M$. Viennent ensuite le crabe (225 M$ par an), les coquilles Saint-Jacques (141 M$) et les crevettes (113 M$). Téléchargez les instructions sur la cuisson du homard et sur la consommation du homard.